ENTRETIEN: NDEYE MARIEME NDIAYE, CEO PLAS’TECH ENERGY

Nous avons eu le privilège d’échanger avec Ndeye Marième Ndiaye, fondatrice de la startup PLAS’TECH ENERGY qui se fait connaître dans l’écosystème entrepreneuriat avec son projet à fort impact environnemental. Elle a participé au Global Startup Weekend WOMEN en février 2018 et a eu le 1er prix avec entre autres récompenses, 6 mois d’accompagnement dans notre programme d’accélération  BUNTUTEKKI.  EN ce mois de février 2019, un an plus tard, PLAS’TECH ENERGY est lauréate du TOTAL CHALLENGE STARTUPPER OF THE YEAR et espère bien figurer parmi les 3 premiers.

  • Que fait PLAS’TECH ENERGY?

PLAS’TECH ENERGY est un projet de création d’entreprise qui consiste à recycler les déchets solides, principalement le plastique, en les transformant en une forme d’énergie alternative : du carburant synthétique. Nous allons mettre en place une unité capable de convertir ces déchets en produits dérivés du pétrole via une technologie qui consiste à les faire fondre hermétiquement à plus de 250 degrés. Cela permettra tout simplement de recouvrer l’énergie contenue dans le plastique. Comme produit fini, nous avons un combustible liquide moins polluant de qualité, destiné aux industriels et à la production d’électricité. Apres raffinage, nous pourrons obtenir également du carburant diesel & de la gazoline pour alimenter les véhicules, les machines agricoles et industrielles et les groupes électrogènes.

Cependant, nous nous sommes rendu compte que la prise de conscience sur les effets négatifs des déchets plastiques n’est pas encore effective au Sénégal.

 A travers une plateforme web et mobile de géolocalisation de déchets nous souhaitons, par une démarche participative et collective inciter les gens à l’importance du tri des déchets et ainsi créer et faciliter notre système de collecte.

  • Qu’est ce qui a motivé la création de PLAS’TECH ENERGY ?

PLAS’TECH ENERGY part d’un constat : la pollution environnementale causée par les déchets plastiques.

La plupart d’entre vous pensent que le plastique est mauvais. Mais personnellement, je pense que le plastique est un produit fantastique. Il nous entoure dans notre vie quotidienne (bouteilles, emballages, nos téléphones, ordinateurs même nos véhicules). Alors, si c’est un produit si brillant, pourquoi tout le monde pense-t-il qu’il est mauvais ?

Nous jetons 80% du plastique que nous utilisons

90% de tous les déchets qui flottent à la surface de l’océan, c’est du plastique.

Le plastique est non biodégradable et peut vivre des milliers d’années. Alors, pouvez-vous imaginer que chaque morceau de plastique jamais fait est encore sur terre ?

Figurez-vous que près de 193.000 tonnes de déchets plastiques sont produites annuellement au Sénégal et seulement les 8% sont recyclés. Et le reste fini sous forme de pollution dans les décharges, dans nos rues ou pire dans nos océans, qui au fil des années deviennent de véritables “soupes toxiques”. Si rien n’est fait pour arrêter cette pollution, il y’aura « plus de déchets plastiques dans l’océan que de poissons à l’horizon 2050 ». Ce qui représente un réel problème pour notre environnement et notre propre bien être.

  • Un petit résumé de l’année 2018 de NDEYE MARIEME Ndiaye

L’année 2018 a été une année riche en expériences, en découvertes, et surtout une année de challenges. J’ai participé en Février à un Startup weekend où j’ai remporté le 1er prix. Ce qui m’a valu, à Paris au mois de Mars en plus du Sommet WOMEN In AFRICA WIA en Avril.  J’ai ensuite participé au programme d’accélération BUNTUTEKKI du CTIC et un autre programme d’incubation de startups early stage appelé INCUBERATION. S’en suivront des événements dans le milieu entrepreneurial, des interviews / reportages de la presse locale et internationale. Pour terminer par l’émission télévisée Jeunes 3E qui permet à des jeunes STARTUPPERS de présenter leur projet pour avoir accès à des accompagnements techniques et financiers et la nomination de PLAS’TECH ENERGY à la finale du TOTAL CHALLENGE STARTUPPER DE L’ANNEE.

  • Expérience acquise dans le programme d’accélération BUNTUTEKKI

Le programme d’accélération BUNTUTEKKI du CTIC nous a permis de remodeler notre business plan et d’avoir une vision d’ensemble plus claire de notre projet. Nous avons participé à des ateliers de formation afin de consolider nos capacités entrepreneuriales pour pouvoir passer au prochain MILLESTONE de notre projet.

  • Motivation à participer au Total Startup Challenge

En tant qu’entrepreneur je ne laisse passer aucune opportunité qui peut permettre à la startup de passer à une étape supérieure de sa mise en œuvre. Le challenge est assez réputé du fait de l’Organisateur et offre de nombreux avantages aux heureux participants sélectionnés. Alors je n’ai pas hésité à me lancer.

  • Attentes pour ce programme ?

J’aimerai d’abord, bien évidemment, faire partie des trois lauréats et remporter les prix mis en jeu. La dotation financière permettra de pouvoir démarrer de manière effective les activités en commençant par la création de la plateforme mobile de gestion des déchets plastiques. Le coaching offert par le groupe TOTAL Sénégal ne pourra qu’être bénéfique au projet puisque TOTAL est le leader en matière de distribution d’hydrocarbures et d’énergie dans le pays et la sous-région. Une visibilité médiatique pourra aussi permettre de faire connaitre le projet et de pouvoir attirer des potentiels collaborateurs, partenaires techniques et financiers.

  • Quelle est la vision de PLAS’TECH ENERGY?

PLAS’TECH ENERGY œuvre dans la revalorisation des déchets. Nous souhaitons montrer à tout un chacun qu’il est possible de donner une valeur durable à nos déchets.

Dans le long terme nous souhaitons prendre en charge tous les types de déchets et les transformer en source de valeur sure et durable pour un Sénégal avec zéro déchets.

  • Un proverbe qui vous inspire?

« La vie mettra des pierres sur ta route. A toi de décider d’en faire des murs ou des ponts »

Dans la vie tout est question de choix : les défis sont les mêmes pour tout le monde. On décide soit d’en faire une force ou une faiblesse.



Laisser un commentaire